SISA : la mort de l’exercice libéral ?




Les organisations professionnelles représentatives ont été saisies pour avis sur un projet d’ordonnance réformant le statut des SISA et des CPTS.


(source : https://www.federation-nationale-podologues.com/post/sisa-la-mort-de-l-exercice-lib%C3%A9ral )


Si l’objectif initial de ces textes était de simplifier l’exercice en SISA et la création de MSP, le dispositif envisagé n’atteindrait certainement pas son but dans ces conditions.

En effet, ces projets de textes remettent clairement en cause l’exercice libéral au sein des maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) à travers les sociétés interprofessionnelles de soins ambulatoires (SISA) qui pourraient rapidement devenir de véritables centres de santé à la main de quelques libéraux qui seraient à la tête d’une équipe de professionnels de santé salariés à leur service.


Tout dans ces textes est prévu pour faciliter l’embauche et le salariat de professionnels de santé au détriment d’une énorme complexification du fonctionnement administratif.


Si nous sommes tout à fait favorables à la structuration de l’exercice coordonné, il est pour nous inacceptable de vouloir contraindre le système de soins de ville au salariat !


Par ailleurs, nous déplorons le fait que ce projet dans les tuyaux depuis près d’un an et demi, nous soit soumis dans un délai aussi contraint, alors que les organisations représentatives des professions de santé, sont sur le front de la gestion de la crise Covid, de la vaccination et en pleine campagne pour les élections aux URPS.


Cette façon d’agir est intolérable ! Les organisations signataires de ce communiqué demandent un délai supplémentaire pour examiner et se prononcer sur ces textes dans un réel dialogue constructif avec les Pouvoirs Publics et non pas lors d’un simulacre de concertation déjà arbitré en amont.


télécharger le communiqué

cdp-sisa-mars-2021-kc9n
.pdf
Download PDF • 297KB

119 vues0 commentaire